45
15/10/2018
Climat : plus que deux ans pour réagir

Depuis des décennies « les scientifiques nous ont alertés encore et encore » mais « beaucoup trop de dirigeants ont refusé de les écouter » a dénoncé le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, lors d’un discours sur le changement climatique prononcé le 10 septembre 2018, peu avant la publication d'un nouveau rapport du GIEC, tout aussi alarmant. « Nous sommes à un moment décisif. Si nous ne changeons pas de trajectoire d’ici 2020, nous risquons de rater le moment où nous pouvons encore éviter un changement climatique incontrôlable, avec des conséquences désastreuses pour les individus et tous les systèmes naturels qui nous soutiennent. » Plusieurs chercheurs en résidence au RFIEA font partie de ceux qui alertent depuis des années quant aux changements environnementaux. Andrew Dobson, professeur d’écologie et de biologie de l’évolution à Princeton, résident IMéRA 2018-2019, dissèque ici les conséquences de ces changements et la célérité inattendue à laquelle ils se produisent. Thomas Lewhinson, professeur d'écologie à l'Université de Campinas et résident EURIAS Berlin 2018-2019, expose les limites des politiques de conservation basées sur le système d’espèces parapluie et souligne quelles améliorations pourraient être apportées. 

Mis à jour le
08/10/2018