35
15/02/2018
Corps et immortalité

Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, a lancé un plan de trois milliards de dollars pour éradiquer l’ensemble des maladies humaines d’ici 2100. Google finance la Singularity University, une université située sur l’un des plus grands sites de recherche de la NASA, où on prêche le transhumanisme, un courant de pensée selon lequel les nouvelles technologies - comme l’intelligence artificielle - vont révolutionner le monde. Séquençage de l'ADN, prothèses bioniques, impression 3D de tissus humains... la technologie avance à pas de géant : certains pensent que l'homme pourrait bientôt vivre beaucoup plus longtemps voire, un jour, atteindre l'immortalité. Dans ce nouveau numéro de Fellows, Céline Lafontaine, professeure de sociologie et résidente de l’IEA de Nantes en 2009-2010, analyse le rapport ambigu des hommes avec ce qu’elle approche comme l’allégorie du Docteur Frankenstein. Osamu Nishitani, philosophe, également résident de l’IEA de Nantes en 2009-2010, s’interroge quant à lui aux implications métaphysiques de l’immortalité.

Mis à jour le
31/01/2018