40
01/05/2018
Intelligence artificielle

Depuis 2010, les progrès de l’intelligence artificielle (IA) - la capacité d’une machine ou d’un programme informatique à décider ou à agir avec une complexité se rapprochant de celle d’un être humain - s’accélèrent. De nombreux États, dont la France, misent sur ce secteur : 1,5 milliard d’euros vont être investis pour soutenir le développement de l’IA au cours du quinquennat d’Emmanuel Macron. Le secteur privé mise également sur l'Hexagone : DeepMind, une filiale de Google, va ouvrir un laboratoire de recherche à Paris et Microsoft a dévoilé un plan d’investissement de 30 millions de dollars en France. Quelles sont les implications de cette ruée vers l’IA ? Aleš Završnik, professeur de criminologie et chercheur en droit (résident EURIAS* au Collegium Helveticum de Zürich, 2017-2018) s’intéresse au rôle des algorithmes dans les actions/décisions de police et de justice. Ian Davidson, professeur d’informatique (résident Collegium de Lyon, 2017-2018), explore la possibilité d’une intelligence artificielle neutre.  

 

* Coordonné par la fondation RFIEA et cofinancé depuis 2010 par la Commission européenne (COFUND/Marie Skolodowks-Curie), le prestigieux programme EURIAS propose plus de 50 résidences de recherche de haut niveau dans 19 instituts d’études avancées européens.

Mis à jour le
30/04/2018