30
17/11/2017
Make our planet great again?

« Mise en garde des scien­tifiques à l’humanité : deuxième avertissement. »

Plus de 25 ans après avoir publié un premier manifeste, la communauté scientifique alerte solennellement à nouveau l’humanité quant à la destruction rapide du monde naturel et le danger de voir l’homme pousser « les écosystèmes au-delà de leurs capacités à entretenir le tissu de la vie ». Plus de 15 000 scientifiques de 184 pays ont signé cet appel. Biologistes, agronomes, physiciens, zoologues, chimistes, océanographes, astronomes : l’ampleur du soutien à cette mise en garde reflète une inquiétude qui traverse toutes les disciplines. Franco Miglietta, directeur de recherche à l’Institut de Biométéorologie du Conseil National de la Recherche italien, propose certaines pistes pour sauvegarder les sols grâce aux avancées de la recherche en science agricole. L’anthropologue et historienne des sciences et techniques Esha Shah se penche quant à elle sur la question du rôle des femmes dans les luttes écologiques.

Mis à jour le
17/11/2017